Accueils en résidence

Accueils en résidence dans le cadre d’Hors-Limite(s)

Dans chaque domaine du projet, la compagnie Pernette accueille plusieurs compagnies en résidence de création chaque saison. Ces résidences consistent en une mise à disposition du studio et des équipements techniques, de même qu’à la proposition d‘un hébergement et d‘une somme forfaitaire, liée aux transports et défraiements d‘équipes étrangères au territoire. Une assistance technique, administrative ou artistique peut être envisagée à la demande. La compagnie Pernette accompagne enfin la présence de certaines compagnies en répétition, en inventant des rendez-vous originaux, ouverts au public et parfois en lien avec la ville (ateliers découverte, stages, sorties de chantier et répétitions in situ…).

Plus de 26 compagnies d’envergure nationale ou internationale ont été accueillies depuis le début du dispositif en 2012, trois à quatre par an en moyenne avant 2016, et 6 par an depuis l’obtention du label Ateliers de fabrique artistique. Une évolution significative qu’accompagne une reconnaissance de plus en plus forte de l’offre de résidence à Besançon par les compagnies nationales. La qualité de l’accueil, la beauté et la richesse de la ville comme des échanges avec la population contribuent à en faire un lieu et un moment recherché.

L’ensemble des compagnies de danse, ainsi que les artistes travaillant autour du mouvement en région utilisent également ce lieu pour leur travail de création et de formation, dans la limite des disponibilités du calendrier général.

 De 2012 à 2021, plus de dix-huit compagnies du territoire ont répété au studio de la Friche Artistique, de manière ponctuelle ou très régulière.

L’appel à résidence pour des accueils sur l’année 2023 est en cours, vous trouverez ci-après le Petit Guide Pratique, la fiche technique du studio de danse et le formulaire de candidature à compléter et à envoyer par mail à : mylene.deparcy@compagnie-pernette.com


La compagnie Pernette fait par ailleurs partie du Club des Six, réseau de soutien aux arts de la rue créé en 2016 et constitué de 6 lieux de création et de diffusion reconnus et identifiés comme étant emblématiques de ce secteur en région Bourgogne Franche-Comté :

  • L’Abattoir / Centre National des Arts de la Rue, de l’Espace Public / Chalon-sur-Saône
  • La Transverse / Scène Ouverte aux Arts Publics / Corbigny
  • Association Alarue / Nevers
  • Hors Limites – Association NA / Compagnie Pernette / Besançon
  • Le Studio des 3 Oranges porté par Le Théâtre de l’Unité / Audincourt
  • La Vache qui Rue portée par Théâtre Group’ / Moirans-en-Montagne

Le Club des Six se rassemble autour de  projets artistiques portés par des compagnies émergentes travaillant dans l’espace public afin d’en favoriser la production, la diffusion et la médiation dans une logique de coopération et par la définition d’enjeux communs. Par son action en concertation, il souhaite :

  • participer à la reconnaissance de compagnies émergentes ou sur un nouveau départ
  • valoriser la singularité de projets artistiques écrits pour l’espace public et les auteurs qui les incarnent
  • inciter les démarches innovantes permettant de nouvelles modalités de rencontres entre les actes artistiques et les publics, et prenant en compte les enjeux liés à l’espace public
  • porter une attention particulière aux projets des compagnies issues de la région Bourgogne Franche-Comté, ainsi que des jeunes équipes sorties de la FAI-AR (Formation Avancée Itinérante des Arts de la Rue)
  • favoriser les synergies entre les projets artistiques et les démarches des 6 lieux d’accueil
  • accompagner ces démarches d’écriture singulière par des accueils en résidence afin d’aboutir aux conditions favorables de développement des projets.

Une fois par an, le Club des Six se réunit en commission. Chaque membre peut alors proposer jusqu’à 3 projets artistiques qu’il souhaite voir accompagnés. Après étude, les projets sont sélectionnés à la discrétion des membres du Club des Six qui dispose chacun d’une voix par lieu d’accueil/membre du réseau. Une fois sélectionnés les projets sont mis en relation et en cohérence avec les 6 lieux du réseau pour un accueil en résidence dans deux de ces lieux. La DRAC Bourgogne Franche-Comté accompagne le processus, apporte son soutien pour la production de ces résidences et la gestion du réseau. Les projets sélectionnés et accueillis en résidence pourront être programmés sur les temps de diffusion organisés par les 6 lieux membres du réseau.


Résidence compagnie 1 Watt

Nous impliquer dans ce qui vient

La compagnie 1 Watt court les rues, joue le jeu, provoque, danse, saute, construit des murs au milieu des places, marche de travers, se prend les bordures, les portes, tente, raconte. Des sujets qui lui tient à cœur : l’idiotie, la divagation, la liberté de mouvement et des mots, l’exubérance possible et jubilatoire dans l’espace de tout le monde.

Neuf femmes se mettent dans l’instant pour explorer des façons de dire sa colère et de se manifester. Ce sera un rassemblement, une prise de place, une véritable présence, une petite communauté confuse. Nous revendiquerons nos peurs, nos élans, nos tâtonnements, nos corps chorégraphiés, insensés, en joie ; nos chants ; nos sottises. À un moment donné surgiront nos mots, ceux d’autres. Apparaîtront des gestes de lutte, des gestes pour rien, des parcours, des îlots de contestations, des centres décentrés, des effets désordonnés, des moments de rien, entre nous et vous.

  • Du mar. 27 sept. au sam. 01 oct. 2022
  • Sam. 01 oct. à 11h Sortie de résidence - Esplanade des Droits de l'Homme - dans le cadre du festival du Bitume et des Plumes
Résidence Cécile Meynier

J’ai fabriqué des boucliers

Cécile Meynier pratique la céramique depuis quelques années maintenant et ce nouveau médium a soulevé la question de l’usage de l’œuvre et sa fonction. La performance devient le moyen d’activer ses créations céramiques. Le corps, le son , la voix, l’image, l’eau, le vent s’immiscent dans le travail pour donner lieu à des scènes et paysages à la fois visuels et sonores.
La superposition des couches à la manière d’un collage, gonfle les sentiments d’étrangeté et de décalage tout en laissant de plus en plus de place à la fiction et à la narration.
Ces actions sont à considérer comme une mise en lumière du temps gestationnel de l’œuvre, de sa maturation et de sa fabrication. Une certaine manière de rompre avec le silence de la sculpture.
© Nicolas Waltefaugle
  • Du lun. 03 au jeu. 06 oct. 2022

La compagnie Pernette en images

La compagnie en vidéos

Accéder à notre chaine Youtube

Inscription à notre newsletter