La Mémoire de l’eau

La Mémoire de l’eau

Rêverie chorégraphique pour quatre corps et un élément

Tout public

Création au bord de l’eau (piscine, bain public, rivère, bord de lac, etc.)

Chorégraphie : Nathalie Pernette, assistée de Regina Meier – Interprétation : Léa Darrault, Claire Malchrowicz, Anita Mauro… et distribution en cours – Création musicale : Franck Gervais – Costumes : Fabienne Desflèches – Direction technique : Stéphane Magnin – Création lumières : Caroline Nguyen – Recherche scénographique et d’environnement : en cours

Durée : une heure environ

Création prévue en février 2021

En germe…La Mémoire de l’eau et l’Eau douce

« Je n’aime pas les bains, sais à peine nager, suis terrifiée en pleine nuit devant l’eau noire de l’océan et déteste avoir la tête immergée sous l’eau, où les sons m’apparaissent dangereusement déformés. Quel point de départ idéal à une future création ! »

L’année 2021 sera le terreau d’une vaste recherche autour de la relation de la danse, du mouvement et du son avec l’eau. Celle-ci pouvant tout autant s’exercer en espace public (La Mémoire de l’eau) que scénique (L’Eau douce). Deux opus différents autour de cette même thématique, fouillant la part sombre, légère et ludique de cet indispensable élément.

La Mémoire de l’eau 

Création atypique pour l’espace public qui s’exercera en piscine, bain public, rivière ou bord de lac.

Que se passe-t-il dans le silence d’une piscine ou d’un lac, la nuit ? La mémoire de l’eau y fait-elle resurgir toute une série de naufrages et de créatures extraordinaires ? De rituels d’un autre âge, de peurs de l’engloutissement ?

La Mémoire de l’eau est conçu comme un voyage, réel ou imaginaire, qui fait passer les danseurs de la proximité, du bord de l’eau, à la surface et à la profondeur, jusqu’aux Abysses. Il sera question de chercher le geste liquide, lisse et coulant, l’extrême fluidité d’une danse ; et à l’inverse, tenter un corps secoué de l’énergie de la tempête, du tourbillon, se perdant dans des courants contraires imaginaires.

C’est ce désir d’extraordinaire et d’étrangeté qui forme l’envie de jouer la chorégraphie à la tombée de la nuit, voire en nocturne.

Recherche de coproducteurs en cours : Association NA/Compagnie Pernette ; Le Théâtre – Scène nationale de Saint-Nazaire ; Théâtre d’Auxerre – résidence en milieu scolaire ; DRAC Bourgogne-Franche-Comté – résidences territoriales en milieu scolaire

Avec le soutien du Conseil départemental du Doubs et de la Ville de Besançon

"La Mémoire de l'eau" en images

La compagnie en vidéos

Accéder à notre chaine Youtube

Inscription à notre newsletter