La Figure de l’érosion

La Figure de l’érosion

L’oeuvre commémorative.

Troisième volet du triptyque « Une Pierre presque immobile ».

Pièce chorégraphique pour quatre danseurs en espace public. Accessible au tout public à partir de 8 ans

Chorégraphie : Nathalie Pernette assistée de Regina Meier – Interprétation :  Lucien Brabec, Léa Darrault, Félix Maurin et Laure Wernly  – Musique : Franck Gervais – Costumes : Fabienne Desflèches – Régie générale : distribution en cours

Durée : Une heure environ

 

Apparemment toujours en plein effort sous le soleil le plus torride, la « peau » des statues figées en plein ville parfois pourtant s’abîme, rongée par la rouille, le lichen, la pollution ou les champignons. Un mouvement imperceptible, une lente érosion fascinante.

Le désir chorégraphique est ici de s’emparer de l’idée de désagrégation de la pierre : une fonte progressive, construite au ralenti, mais aussi des fragments de corps, de matière qui se détachent, lâchent sous l’action du soleil ou de la pluie.
De manière fluide ou chaotique, je tenterai de transformer la forme, la statique initiale empruntée à la statue in situ, pour voyager d’une silhouette à une autre, de Jeanne d’Arc au poilu, de la veuve éplorée au fier savant, reliant ainsi divers arrêts sur images riches d’évocations, de fragments d’histoires, de nos histoires.

Association Na / Compagnie Pernette, Le Centre des Monuments Nationaux, Le Moulin Fondu- CNAREP De Garges les Gonesses, La Ville de Caen, Le Citron Jaune – CNAREP de Port-Saint-Louis-Du-Rhône, production en cours…

"La Figure de l'érosion" en images

La compagnie en vidéos

Accéder à notre chaine Youtube

Inscription à notre newsletter