Les Naufragées

Animale

1e volet du tryptique Les Naufragées

Chorégraphie : Nathalie Pernette
assistée de Regina Meier

Interprétation : Nathalie Pernette

Création umières : Caroline Nguyen

Création costumes : Nadia Genez

Création musicale : Franck Gervais

Souris sitter :Thibault Kolski

Durée : 30 minutes

Création en mars 2006

Coproduction : compagnie Pernette/association NA, Le Théâtre - scène nationale de Mâcon, L'Arche de Bethoncourt - scène conventionnée pour l'enfance et la jeunesse - scène jeunes publics du Doubs.

73200002.jpg --32 Kb

 

NOTE D'INTENTION

"Il y a dix ans, j’avais un chat siamois. Je l’emmenais aux répétitions, il arpentait la scène, s’installait au théâtre comme chez lui.Dès que je m’allongeais sur le dos, il avait pris la rapide habitude de me sauter sur le ventre et de s’y installer pour dormir. C’était systématique, je n’ai jamais su pourquoi et sa présence a « animé » bon nombre de répétitions filmées.
Je me demande aujourd’hui comment accorder et désaccorder la présence d’un humain et d’un animal.
Un animal ou un groupe d’animaux, car la pièce comprend une cinquantaine de souris partageant un espace réduit avec un danseur.Quel rapport entre les corps ? Quel équilibre entre les présences ? Quel supplément de sens ? Peut-on « jouer » sur des réflexes, des inclinations propres à une espèce ? Peut-on mettre en jeu nos natures respectives sans dressage ? C'est l'enjeu de ce spectacle pour lequel j'ai fait appel à la complicité d’une scientifique. L'espace est clos : un petit enclos de plexiglas, à l’intérieur duquel évoluent les corps, humain et animaux.
Un espace de silence, une sorte de cérémonial, de rituel ; des spectateurs obligés à la discrétion afin de pouvoir assister, sans (trop) la perturber, à la rencontre d’une danseuse et de cinquante souris.
Une rencontre étudiée. Elle combine une part de hasard et une connaissance approfondie de la nature et du comportement des rongeurs. Leur sensibilité aux sons, aux mouvements, aux aliments, aux lumières, au stress, au corps étranger… Il s’agit d’être à l’écoute d’interactions possibles pour une partition à reproduire, presque exactement. Intéresser les souris, les faire s’approcher, devenir support, les faire courir, les éloigner, les attirer, les rassembler… Danse de lenteur et de décharges d’énergie. Fascination, répulsion."

Nathalie Pernette