Délicieuses

Chorégraphie : Nathalie Pernette
assistée de Regina Meier

Interprètes : Gaëtan Brun-Picard, Magali Duclos, Diane Guiéké, Gurkan Kestane, Fabrice Taraud

Musique : "Les Inventions" de Jean-Sébastien Bach

Création lumières : Caroline Nguyen

Régie lumières : Stéphane Graillot

Création costumes : Ingrid Dossang

Musiciens de scène (en alternance) : Gérald Budzinski, Wandrille Decaëns, Jean-Pascal Vendange

Durée : 35 minutes


Coproduction : compagnie Pernette/association NA, Théâtre Jean Vilar – Suresnes Cités Danse


delicieuse-Cathy-Peylan.jpg --5 Kb


NOTE D’INTENTION

"En juin 2001, ce n'est pas sans appréhension que j'accepte de réaliser une pièce d'une vingtaine de minutes avec des danseurs hip hop.
Quel est ce milieu inconnu ? Va-t-on pouvoir se comprendre ?
Ce que je commence à peine à imaginer est-il seulement possible ?

J'ai débuté "Délicieuses" dans l'angoisse, pour la terminer dans le plaisir partager avec une équipe jeune, enthousiaste, généreuse…
Ce fut un plein d'énergie et d'humour ; une belle rencontre…

Un an et une tournée plus tard, nous nous connaissons mieux encore et avons eu l'envie d'explorer d'autres terrains… Notamment celui de l'improvisation, pour une seconde partie de programme baptisée "figures libres… ou "free style".


Les danses du mouvement hip hop m'ont toujours impressionnée…
Un concentré de virtuosité, des états de corps inouïs, venus d'ailleurs…
Une danse abstraite me semble-t-il, qui engage entièrement son créateur, le danseur qui la porte.

On frôle l'impossible, on le cherche, on le mesure, on se mesure…
La "joute" m'intéresse… Une joute enjouée, brillante. Regarder, séduire, chercher l'autre, le trouver.
Question-réponse.

J'ai opposé la diabolique mécanique des corps à celle d'une musique : Les Inventions de Jean-Sébastien Bach, pour piano solo. "Délicieuses" est une conversation tonique, qui prend place dans un espace où flotte quelques odeurs d'un salon du XVIIIe…

Nathalie Pernette