Le Repas

Sensibilisation au spectacle

APPROCHES AU SPECTACLE

Les actions isolées :

Création d'un menu dansé et cuisiné :

Destiné à un public hôtelier ou de lycée agricole, ce projet peut concerner un ou deux groupes : un groupe de cuisiniers et un groupe de "serveurs-danseurs". La restitution peut se faire à l'intérieur de l'établissement en direction des parents, amis et collègues.

Création d'une soirée de danses pour un restaurant de la ville :

L'établissement partenaire inventera pour l'occasion un menu en sympathie avec les danses proposées.

Public : un groupe de stagiaires adultes.

Création d'un "repas littéraire" :

Il s'agira de partager une "repas littéraire" en créant une association entre différents groupes de travail. Certains s'attacheront à la lecture de textes et d'autres les transformeront en mouvement. Ce projet peut aussi se réaliser en collaboration avec une bibliothèque, une librairie, un "cercle" de lecture ou un atelier d'écriture.

Public : scolaire, stagiaires adultes ou groupe constitué.

Création d'une exposition photo :

Des "portraits repas", réunissant des parents et leur tout jeunes enfants.

Public : un club photo, une classe, une association.

Création d'un parcours à danser :

Destiné à un public de découvreurs, celui-ci réunirait cinq jeux à expérimenter, qui mettent en résonance les fondamentaux de la danse et les thématiques du repas. L'ensemble du parcours s'effectuerait en une heure environ sous la conduite de danseurs de la compagnie.

La réalisation de ce parcours à danser peut se combiner avec la création d'un environnement plastique autour de la thématique du repas. Réalisé par une classe sous la direction d'un professeur d'arts plastiques, celui-ci pourra être investi, le temps d'une performance, par les danseurs de la compagnie.

Les ateliers thématiques :

Pour les adultes :

"Le corps banquet" :

Il s'agit d'explorer le corps comme on dresse une table : ranger, arranger méticuleusement son propre corps et celui de l'autre comme un ensemble d'objets... Un travail sur les articulations, les mises en situation et les transitions d'une posture à une autre. On se basera alors sur les qualités même de la nourriture : sèche, humide, vaporeuse...

"Désir d'autrui et envie de meurtre" :

Un travail en duo autour de la notion de cannibalisme vue sous un angle sensuel... Sinon érotique ! Une exploration de l'idée de "masse" des corps, sur les échanges, le poids qui engage l'autre, qui "avalanche" l'autre : mordre, englober, engloutir un partenaire disponible.

"Ivresse" :

Une verticalité qui inverserait les priorités ! Au début de l'ivresse, on garde un sens de verticalité émaillé de failles et de chutes furtives ; puis la gravité l'emporte... Comment céder à la gravité ? Comment surmonter un état de vertige et d'abandon ?

Pour les adolescents :

"Se tenir à table" :

Un travail sur le solide et le liquide. Présence d'os... Absence d'os : le laissé aller. Il s'agira d'explorer les multiples positions de l'ennui accordées à une chaise en y associant différentes dynamiques empruntées aux aliments : "comme du pain sec", "comme de l'huile qui coule", "comme de la salade qui craque".

"Le discours à table" :

L'idée du maître de cérémonie. Célébrer un événement, féliciter, remercier... Tenter d'élaborer une gestuelle de cérémonie, un discours en mouvement.

Les actions regroupées :

Toutes les propositions d'actions qui vont suivre peuvent s'entendre "à la carte" (chacune d'entre elles peut donc être réalisée indépendamment de tout autre). Elles peuvent aussi faire l'objet d'un "menu", lequel peut prendre la forme d'un "pique-nique" ou d'un "banquet" dansé qui sera l'occasion de regrouper mais surtout de présenter les différents travaux réalisés en stages et ateliers.

Autour d'un pique-nique dansé :

Celui-ci est à la fois, pour les "encadrants", danseurs amateurs et leur famille l'occasion de partager un repas de manière relativement informelle, chacun "apportant quelque chose", mais aussi de présenter les différents travaux de fin de stage. Ceux-ci seront bien entendu pensés pour pouvoir s'adapter à une salle comme au plain air, et à des natures de sol différentes : pelouse, macadam ou parquet... Ce pique-nique pourra aussi donner lieu à une rencontre entre amateurs confirmés et danseurs de la compagnie sous la forme d'une succession de petites scènes en alternance.

Toutes les danses se construiront en relation aux objets et ustensiles d'un repas ordinaire. Assiettes, couverts, verres et serviettes à mettre en mouvement et faire sonner, en solos, duos ou groupes.

Les travaux seront présentés sur une vaste nappe, autour de laquelle le public sera installé. Chacune des danses pourra être annoncée au préalable, en mots et en musique, grâce à la complicité d'un musicien. Des danses à déguster entre deux coups de fourchette...

Public : scolaires, adultes ou groupes constitués.

Autour d'un banquet :

La notion de banquet est une forme possible d'aboutissement et de présentation des différents stages et ateliers engagés. Celui-ci aura lieu sur scène, organisé autour d'une table en "U", faisant face à la salle et au public invité : amis et familles. Groupes de danseurs, musiciens et conteurs prendront tour à tour la "parole", annoncés et présentés par deux "musiciens-présentateurs" chargés d'articuler la soirée.

Les ingrédients :

Création d'une séquence dansée autour de la gestuelle du service et de la "gestuelle culinaire" :

Public souhaité : lycée hôtelier ou stagiaires adultes.

Autour d'un pique-nique dansé : création d'une séquence dansée et contée, autour de la mémoire des repas antérieurs :

Il s'agira de recueillir, par des enregistrements tout d'abord, la mémoire des repas marquants, exceptionnels ou catastrophiques ; puis les échanger entre groupe, et enfin les transformer et combiner en mots et en mouvements.

Public : deux groupes, un groupe de seniors (association) et une classe ou groupe d'enfants (9/10 ans).

Création d'une bande-son avec une classe de conservatoire en informatique musicale, sur les notions qui auront "agité" la création du Repas.

Création, sur le principe de la mimophonie, d'une gamme gestuelle à décrypter et transformer en musique.

Public : adultes handicapés physiques et musiciens du conservatoire.

Création d'une chanson à partager avec le public.