Le Repas

ChorégraphIe : Nathalie Pernette
assistée de Regina Meier

Interprétation : Magali Albespy, Arnaud Cabias, Raphaël Dupin, Laurent Falguiéras, Sébastien Laurent, Pauline Simon

Claveciniste : Isabelle Ramona

Création musicale : Franck Gervais et des pièces de Pancrace Royer, Rameau et Bach jouées sur scène au clavecin

Création lumières : Caroline Nguyen ou Stéphane Graillot

Régie son : Stéphane Magnin

Scénographie : Daniel Pernette

Création costumes : Nadia Genez

Création au théâtre de la Ville – Paris les jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 novembre 2007

Coproduction : le théâtre de l'Espace - scène nationale de Besançon, compagnie Pernette/association NA, le Centre National de la Danse - Pantin, le théâtre de la Ville - Paris, le Cratère - scène nationale d'Alès, le Théâtre des Bergeries - Noisy-le-Sec, le Théâtre - scène nationale de Mâcon

Création dans le cadre de la résidence de 3 ans de la compagnie Pernette au théâtre de l'Espace - scène nationale de Besançon

Création en répétition au Centre National de la Danse - Pantin, au Théâtre des Bergeries - Noisy-le-Sec, au centre culturel Jean-Pierre Fabrègue à Saint-Yrieix-la-Perche, à la Manufacture des Oillets à Ivry-sur-Seine - théâtre du Châtelet, au théâtre des Abbesses - Paris

 

Sans_titre_16.jpg --32 Kb

NOTE D’INTENTION

Danse

Une danse contrastée.
Des zones de calme apparent, une danse retenue, minimale.
Des traits d’énergie, échappées délirantes ; une danse offerte.

Des temps suspendus, presque oniriques, une pause, une plénitude.
Des progressions rythmiques, crescendo infernaux, parfois appuyés par l’emploi
de tout un instrumentarium.


Musique

Elle sera double.
D'une part des pièces pour clavecin du répertoire baroque (P. Royer, Rameau, Bach) interprétées en direct…
D'autre part une création musicale originale de Franck Gervais, diffusée, comme échappée du réel ou produite sur scène avec la complicité
des danseurs.
Une véritable partition sonore… Bruits de tables, de chaises, de couverts et
de bouches, organisés en rythmes, dialogues, progressions, tissus sonores.


Scénographie


Tables, chaises, bancs, tapis.
Des éléments à composer, recomposer, décomposer selon les séquences, dans une géographie proche de l’ordinaire ou parfaitement rêvée, dans une recherche de la juste vibration des éléments dans l’espace… Pour renforcer l’action, la tension,
le vide présent sur scène.


Accessoires

Paradoxalement, ce sera une pièce "sèche".
Pas de denrée alimentaire, de liquide, de matériaux organiques… A moins
d’une rare exception.
Mais des accessoires, "meubles et ustensiles de cuisine" et un travail
de manipulation, très poussé, à la limite, parfois, d’une sorte de jonglage.
Une table dressée mais jamais servie ; en quelque sorte.